MALAISIE (15 février au 12 avril 2016)

Avant la mission :
– Recherche, étude et compilation des publications internationales sur la géophagie humaine et animale, consultation de thèses médicales sur le sujet
– Élaboration d’un questionnaire permettant d’interroger les villageois leurs pratiques traditionnelles de consommation d’argiles locales

Lors de la mission :
– Collaboration avec Nik Amazon, un français vivant en Malaisie, spécialiste de la mise en œuvre de programmes écologiques basés sur les Efiicient Microorganismes et qui parle couramment Malais et nous fournit gracieusement un véhicule
– Enquêtes dans les villages des différentes ethnies locales.

Retour de mission :
– Delphine Coulange, anthropologue bénévole responsable de la mission, viendra vous apporter la substantifique moëlle de ses enquêtes le samedi 26 juin, dans le cadre de la formation TOUT SUR LES ARGILES organisée par l’association L’Homme et L’Argile à Paris (voir onglet STAGES)

BÉNIN (27 octobre au 2 décembre 2010)

Avant la mission :
– Analyse de 4 échantillons d’argiles des envions de Tanguiéta :
– Diffraction aux rayons X en laboratoire de physique, pour la spécification de la composition en minéraux argileux, en vue d’une utilisation ultérieure permettant l’autonomie de l’hôpital de Saint Jean de Dieu. Recherche et étude de cartes géologiques de la région.

Lors de la mission :
– Redynamisation du travail de prise en charge des plaies avec les argiles et le chou dans le service de Pédiatrie (enfants de quelques mois à quatorze ans). Collaboration avec les infirmiers, deux médecins béninois et une infirmière espagnole. Au quotidien, une trentaine de pansements par jour : nettoyage et cicatrisation de toutes les plaies, des plaies opératoires aux plaies par morsure de serpents, en passant par les plaies infectieuses staphylococciques. Lorsque les plaies ne sont pas trop suintantes, les protocoles que nous avons institués permettent de ne faire les pansements qu’un jour sur deux, ce qui diminue considérablement la charge de travail des infirmiers.
– Prise en charge de brûlures étendues, en particulier par eau bouillante. Beaucoup de soins de suite de péritonite sur typhoïde (cicatrice purulente et/ou désunie, orifice de drain).
– Les patients et leur famille sont encouragés à participer aux soins. Les mamans ne sont pas écartées, bien au contraire, elles sont encouragées par l’infirmière de notre association à regarder les soins, ce qui leur permet d’apprendre ces techniques qu’elles pourront par la suite appliquer à la maison. Les enfants soignés sont également encouragés à participer, en prenant en charge le trempage de la main ou du pied touché, avant le pansement, ce qui leur permet de mieux gérer la douleur, et de soulager le travail du soignant.
– Pas de travail effectué au dispensaire de Porga, à 50 kilomètres de Tanguiéta, car le personnel infirmier n’était pas volontaire pour cet apprentissage.

BENIN (octobre- novembre 2007)

– Soins en pédiatrie à l’hôpital de Tanguiéta. Traitement d’ostéites des membres inférieurs, d’ulcères chroniques purulents, de brûlures électriques, par feu et eau bouillante, de plaies infectées variées suite de chute, traumatisme ou accident de la voie publique, plaies post-opératoires et post dépose de matériel d’ostéosynthèse – sur personnes dénutries.

– Institution d’un protocole standard (conduite à tenir, technique de pansements) pour traitement des plaies par l’argile et par le chou, à l’intention des infirmiers.

– Cours à Perere, à dix heures heures de route, dispensaire de village et orphelinat, à l’intention des soignants et d’adolescents scolarisés en internat.

– Prélèvement d’argiles locales, en vue d’analyse et de diffractométrie aux rayons X

BÉNIN (avril 2005)

Soins externes avec l’argile et le chou pour la prise en charge de plaies infectées en pré et post chirurgie adulte et pédiatrique, cours de formation pour infirmiers et médecins à l’hôpital de Tanguiéta.

GUATEMALA (mars 2005)

Finalisation de la mission dans la région de Chichicalstelnango (voir lettre info janvier 2006).

BÉNIN (janvier 2005)

Traitement d’escarres infectées creusantes chez des enfants paraplégiques, dans un hôpital de 350 lits à Tanguiéta (région nord),

PÉROU (avril 2004)

Sensibilisation aux argiles et cours à l’intention des familles, dans les hameaux villageois de la région d’Andahuylas, à Puno, et dans le bidonville de Huaycan, près de Lima. Collaboration avec le docteur José Avendano, ancien chef de service de chirurgie de l’hôpital de Cusco, spécialiste des traitements par le chou et le miel. Finalisation de notre protocole d’études des argiles locales sur le terrain et en laboratoire, en collaboration avec l’université d’Arequipa, sous la supervision de l’ingénieur chimiste Saul Quispe.


Une dame de la région d’Andahuaylas, qui avait
un problème au visage


Isaac Carrasco Vénéga, formé par nous,
montrant la technique des cataplasmes


Démonstration de la solution d’argile


La cuisine devient laboratoire pour les premiers tests
d’évaluation des argiles : là la recherche de la quantité et
proportion de sables associés à ces argiles ds les gisements


Vente d’argiles sur le marché local, à Puno,
sur le lac TITICACA, en altitude
N°1


Vente d’argiles sur le marché local, à Puno,
sur le lac TITICACA, en altitude
N°2

BRÉSIL ( mai 2003)

Cours sur les argiles auprès d’intervenants travaillant dans les milieux campagnards pauvres et isolés ou dans les bidonvilles.

INDE (avril 2003)

Utilisation des argiles dans le cadre d’un petit dispensaire de campagne, dans la région de Madras

GUATEMALA (janvier 2003)

Troisième intervention, et deuxième volet de la mission « Valorisation de la recherche des argiles locales », en collaboration avec un géologue. Prospection des gisements d’argiles thérapeutiques disponibles sur un rayon de cent kilomètres autour du centre de phytothérapie de l’association locale Medicos Descalsos.

GUATEMALA (janvier 2002)

Deuxième intervention auprès des indiens Maya Quiche.
Premier volet de la mission « Valorisation de la recherche des argiles locales » en collaboration avec un géologue

– Mise au point d’une méthode de purification et traitement de minéraux locaux.
– Atelier et filière de transformation.
– Atelier de présentation et vente d’argiles.

BURKINA FASO (99)

Collaboration avec ATHK, association de 600 tradipraticiens et d’herboristes du Kadiogo ( Ouagadougou)

– nous avons donné plusieurs formations sur les argiles
– les guérisseurs nous ont fait part de leur mode d’utilisation des argiles locales

RWANDA (94)

– Mission sur le terrain en août 94, frontière Rwanda-Zaïre, avec une équipe de sauveteurs (DICAF), apport d’argiles françaises.
– Diffusion auprès des médecins Rwandais de publications médicales sur le traitement du choléra par les argiles, et sur l’épuration des toxines cholériques dans l’eau.

GUATEMALA (94) *document photo, *vidéo

– Collaboration avec Medicos Descalzos chez les indiens Quiche,
– Analyse minéralogique de médaillons d’argiles thérapeutiques traditionnels vendus sur les marchés.


Nous logeons, mangeons et buvons
avec les familles locales.


Casimiro, formé par nos soins, à trouvé une
très bonne argile au fond d’une source.


En bordure d’une rivière…

MAROC (93-96)

– Formation d’une correspondante dans le sud marocain (Tazert)

SRI LANKA (91) *documents photo

– Recherches à la bibliothèque nationale de Colombo,
– Rencontre avec le ministre de la médecine traditionnelle,
– Collaboration avec le Pr Anton Jayasurya, hôpital national.

MALI (88-96) *documents photo, *vidéo

– Formation de la directrice du secteur nourrissons de la maternité de Mopti et d’un correspondant thérapeute,
– Mise en place d’une action dans un camp de sédentarisation de Touaregs,
– Collaboration avec l’Institut National de Recherche en Santé Publique, secteur Médecine Traditionnelle, contacts avec le Ministère de la Santé.