PREMIÈRE MISSION ANTHROPOLOGIQUE DE L’HOMME ET L ARGILE

février et mars 2016

Nous avons envoyé en Malaisie une anthropologue bénévole Delphine Coulange, avec pour mission d’enquêter dans les villages sur les usages coutumiers de géophagie (consommation de terres et en particulier d’argiles) En effet, partout dans le monde la quasi totalité des peuples primaires et des animaux mangeaient l’argile avec délectation, même lorsque par ailleurs ils disposaient de suffisamment de nourriture. Mais au contact des peuples dits « développés » les humains ont cessé cette pratique. En Malaisie, elle a été peu à peu abandonnée il y a une trentaine d’années : il est urgent de recueillir un maximum de données auprès des gens de 60 ans qui consommaient l’argile dans leur jeunesse : quantités ingérées, fréquences, rationnelle, récolte et préparation, etc… Car dans les bases de données les recueils de cette pratique – qui ne passionnait pas outre mesure les anthropologues – a été très insuffisamment documentée… Les résultats de cette mission seront communiqués lors du stage de juin.